Le projet OCIL-EXPAT


Depuis 2019 , le CNFPT et l’Agence du Monde Commun ont engagé un véritable travail de recensement et d’exploration d’expériences de fonctionnaires territoriaux partis en expatriation aux quatre coins du monde.

De ce travail sont nés :

  • un Guide de l’expatriation autour des enjeux et des caractéristiques de l’expatriation d’agents territoriaux à l’international. Ces portraits sont aujourd’hui consultables sur le site du Wikiterritorial du CNFPT ;
  • une série de quatre webinaires consacrés à la valorisation de l’expertise territoriale à l’international et présentant, analysant et ouvrant le débat sur le cadre juridique de l’expatriation, ses réelles opportunités offertes, les intérêts et contraintes d’une telle expérience professionnelle et humaine. En 2020 et 2021, près de 200 participants ont ainsi enrichi le réseau.

De par l’apprentissage de multiples savoir-faire et savoir-être durant l’expatriation, ces « portraits d’expats » témoignent tous d’une expérience très positive, tant en termes de développement de compétences transversales et comportementales que techniques et managériales : management bienveillant, approche du travail en équipe et valorisation de l’initiative et de l’engagement, valorisation des profils atypiques, conciliation du travail et de la famille, dimension interculturelle, etc.

Toutefois, le tableau idyllique de l’expatriation revêt quelques zones d’ombres : difficulté d’organiser son retour en collectivité dans de bonnes conditions, difficultés à témoigner au sein de sa collectivité employeur ou à valoriser l’expérience vécue et les compétences développées, notamment auprès des élus et des DRH.

Par ailleurs, et alors même que les échanges internationaux sont promus pour les étudiants, les entreprises, l’expérience d’une mobilité professionnelle pour un agent du secteur public relève parfois plus du parcours du combattant que d’une simple démarche administrative ; ses modalités de mise en œuvre demeurant peu connues et souvent complexes pour les fonctionnaires territoriaux.

En 2022, nous avons décidé par ce site de donner un rayonnement plus large aux travaux menés par Emmaunel THOUARY (INET-CNFPT) et Yannick LECHEVALLIER (Agence du Monde Commun et OCIL) pour diffuser la culture de la mobilité internationale dans la fonction publique territoriale